top of page

Apprentissages et développement
«On peut en savoir plus sur quelqu'un en une heure de jeu qu'en une année de conversation». (Platon)... à ce qu'on raconte.

Synthèse de mon approche pédagogique

 

Les enfants arrivent à l'école avec un certain bagage et chacun d'eux a un potentiel à développer qui lui est propre. L'acquisition des apprentissages et la construction des savoirs font partie intégrante du processus de développement humain et il comporte des phases capitales entre le moment de la naissance et le passage à l'âge adulte. Certains apprentissages fondamentaux et certaines aptitudes cognitives, socio-émotionnelles et physiques s'acquièrent durant l'enfance et nécessitent un accompagnement et un environnement propice que je tends à mettre en place dans ma classe pour favoriser l’émergence du potentiel de chaque enfant.

Un de mes objectifs est d’offrir à mes élèves de 1-2P une expérience ludique et mémorable de leur entrée à l’école et de faire en sorte de leur insuffler la motivation d’apprendre, de persévérer et d’avoir confiance en eux tout en construisant des fondations solides. Pour ce faire, j’utilise une pédagogique qui prend sa source dans ma philosophie et les valeurs associées.

La pédagogique Montessori est celle qui m’a inspiré pour la mise en place de l’environnement de la classe. J’aménage un espace dans lequel les élèves peuvent déployer leurs énergies et vivre des expériences sensorielles variées leur permettant d’acquérir leurs apprentissages de façon autonome et responsable en fonction de leurs intérêts et besoins. De plus, un environnement préalablement réfléchi me permet d’intégrer des activités préférentielles sous différentes modalités de travail (en groupe, en collectif) et de dégager du temps afin d’observer et analyser les compétences et le potentiel de chaque enfant. Chaque élève possède des capacités et une personnalité unique, je peux ainsi adapter mes interventions en fonction du profil de l’enfant pour lui permettre de progresser, faire des liens concrets avec le monde qui l’entoure et d’acquérir les apprentissages en lien avec du plan d’étude romand.

Ma méthode éducative comporte trois axes de travail que je considère fondamentaux pour le développement, l’équilibre et le bien-être de l’enfant dans notre société actuelle.

 ​

 

​Le jeu – une mine d’or

Le jeu est utilisé depuis des millénaires dans toutes les cultures pour socialiser, comprendre, apprendre, imaginer. Au sein de ma classe, il constitue l’élément phare dans la transmission et l’acquisitions des apprentissages. Il me permet notamment de travailler sur les trois axes du triangle de façon intégrative et adaptée au rythme de l’enfant. A travers le jeu et un étayage de qualité, j’accompagne l’enfant à penser avec discernement, à « apprendre à apprendre », à vivre ses émotions, à connaitre son corps afin d’agir de manière adéquate et propice. Je veux lui permettre de comprendre ce qu'il est et qui il est.

Grâce au jeu, je peux développer les besoins psychologiques de l’enfant (autonomie, sentiment d’appartenance et de compétence) et mettre un accent tout particulier sur le développement des fonctions exécutives, de l’intelligence émotionnelle ainsi que moteur.

Les fonctions exécutives (FE) : Les fonctions exécutives sont des processus cognitifs ou des compétences auxquelles nous faisons appel dans notre quotidien. Ils régissent nos actions et comportements et peuvent être déterminant pour notre réussite car ils « nous permettent de fonctionner, d’agir de façon organisée pour atteindre nos objectifs » (C. Alvarez, 2016). En effet, les capacités exécutives ont pour but d’améliorer l’organisation, de garder des informations en mémoire, de pouvoir adapter son comportement ou ses stratégies en fonction de la situation dans laquelle on se trouve. Plusieurs études et expériences démontrent que de bonnes capacités exécutives sont plus prédictives de réussite qu’un QI élevé.

L’intelligence émotionnelle (IE) : L’intelligence émotionnelle est un concept qui renverrait à « la capacité à raisonner au sujet des émotions et à les utiliser afin d'enrichir la pensée » (Mayer et Salovey, 1990). Elle consiste également à avoir des aptitudes sociales et communicationnelles qui permettent d’améliorer les relations interpersonnelles et d’agir avec un esprit réfléchi. Ces aptitudes ne sont pas innées et nécessitent un accompagnement pour être construites. L’IE est reconnue comme ayant un impact positif sur plusieurs aspects de notre vie et celle des enfants. Elle semble améliorer les résultats scolaires et permettent d’avoir une plus grande confiance en soi. De bonnes aptitudes émotionnelles nous donne les moyens de faire face aux situations de stress et de conserver une stabilité psychique et donc, une meilleure santé physique. Il a été mis en évidence que de bonnes habilités émotionnelles sont prédictives d’accomplissement personnel et de réussite dans la vie.

Moteur : En grandissant, les enfants ont besoin d’être soumis à des expériences motrices, sportives et physiques pour développer leurs capacités et ce, dès leur plus jeune âge. Les expériences et les activités réalisées avec les personnes qui les encadrent sont primordiales jusqu’à l’âge de l’adolescence car c’est dans cette tranche d’âge que les capacités motrices se développent le mieux et le plus facilement. Il s’agit en l’occurrence de développer les capacités de coordination et de mouvement, de motricité globale et fine ainsi que la proprioception. Il faut amener l’enfant à connaitre son corps et le maitriser. Les expériences variées et répétées des activités permettront au cerveau d’enregistrer les différents mouvements pour les maitriser et les automatiser. Cela amènera à augmenter ensuite la difficulté des expériences tout en renforçant la confiance en soi de l’enfant.  

 

Aussi, au travers de ma pédagogie, l’élève doit avoir envie de venir à l’école chaque jour et de se sentir en confiance pour explorer et faire face aux difficultés. Avec ma pédagogie, l’enfant se relève quand il tombe et il apprend quand il perd. Dans mon approche je collabore activement avec les parents et les encourage à faire preuve de responsabilité et d’implication envers leur enfant car ce rôle est prédominant dans l’éducation et l'émergence du potentiel de leur enfant.

​Avec mon approche, je souhaiterais pouvoir munir les enfants des armes nécessaires pour affronter leur parcours scolaire et faire face aux difficultés de la vie.

Alan Suner

Bibliographie

Alvarez, C. (2016). Les Lois naturelles de l'enfant. Paris : Les Arènes.

Salovey , P., Mayer , J.D., 1990, « Emotional Intelligence », Imagination, Cognition, and Personality, N° 9, pp. 185-211

Méthode_éducative_schéma_edited.png
Activités préférentielles

l'espace pédagogique

  • Stimule la capacité d'agir par la pensée

  • Stimule l'imagination et la créativité

  • Valorise l'autonomie

  • Stimule la capacité de décision

  • Laisse la liberté de s'exprimer, d'explorer et d'apprendre

  • Stimule le langage intérieur et extérieur

  • Développe les compétences socio-émotionnelles

  • Développe les fonctions exécutives 

  • Respecte le rythme de l'enfant

  • Offre un environnement flexible et modelable

  • Favorise le mouvement

  • Renforce la confiance en soi

Activités préférencielles

  • Musique

  • Langage oral

  • Philosophie

  • Mathématiques

  • Sport et mouvement

  • Jeux de rôle - théâtre

  • Jeux extérieurs

  • Connaissance de soi et émotions

  • Activités manuelles et créatrices

  • Le jeu

bottom of page